Transformer l’expérience patient au bloc opératoire

Le projet

Bénéficier d’une intervention chirurgicale n’est jamais anodin en terme de stress et d’anxiété. Le bloc opératoire est un lieu technique et peut devenir effrayant, angoissant, notamment lors de l’attente avant une opération. Ce que l’on voit, ce que l’on sent, ce que l’on perçoit : tout est facteur d’inquiétude supplémentaire.

Ce projet, résolument innovant et inspiré de techniques de marketing sensoriel qui ont faire leurs preuves, consiste en une approche globale de l’environnement du bloc opératoire, opérant sur les cinq sens : il s’agit de modifier la perception en remodelant l’environnement, de sorte que le patient se sente comme dans un cocon, comme protégé.Impression

Les plafonds, la lumière, les odeurs, les bruits seront travaillés avec un objectif : le rassurer.

A titre d’exemple, à ce jour, le patient allongé sur son brancard, voit défiler des dalles de plafonds grises, des gaines techniques : il est sans repère d’orientation. Demain et grâce à vous, il se sentira enveloppé par un environnement ouaté, doux, dans une gamme de couleurs chaleureuse. Ce qu’il sentira, ce qu’il verra, ce qu’il entendra, tout sera construit autour d’une seule vocation : apaiser ses sens, le préparer à l’endormissement, faire en sorte qu’il soit serein pour aborder son intervention.

 Le porteur du projet

Les équipes des blocs opératoires : infirmières, anesthésistes et chirurgiens de toute spécialité.

Les moyens du projet

Ce projet nécessite des travaux importants au niveau de l’espace d’attente aux blocs, mais également sur l’ensemble du chemin menant à la salle d’opération.

Le budget prévisionnel est estimé entre 80 000 et 120 000 €.